Les Français aiment leur centre-ville

C’est une tendance confirmée par la troisième édition parue en juin 2018 du baromètre des centres-villes réalisé par le CSA pour ClearChannel et l’association Centre-ville en mouvement.

En effet, 75% des habitants des villes moyennes en province sont attachés à leur centre-ville. Et 3 Français sur 4 s’y rendent au moins une fois par semaine.

Cet engouement s’explique aussi par l’envie de consommer local : 1 Français sur 3 va de plus en plus souvent au marché, ou achètent en circuit court de type Amap (+4 points)

68% des Français pensent que le dynamisme du centre-ville est un sujet préoccupant. Et ils comptent sur leur maire pour s’en occuper. Ainsi, 95% estiment que la modernisation des centres-villes constitue un objectif important et prioritaires pour leur maire.

Le centre-ville idéal est piéton, comporte de nombreux commerces alimentaires et est facile d’accès grâce notamment aux transports en commun. Evident ? Oui, mais les Français souhaitent également qu’il soit connecté, c’est-à-dire, à l’instar des centres commerciaux, que du wifi gratuit dans la rue (60%) et des applications (43%) soient proposés.

Autant les Français privilégient les centres commerciaux en périphérie pour faire leurs achats courant (66%), autant ils plébiscitent les commerces de centre-ville pour retrouver des proches (82%), flâner (79%) ou faire du shopping (57%).

L’étude fait ressortir 4 types de profils remarquables en fonction de leurs attentes 

Les jeunes (18-24 ans)

Ils sont attachés à leur centre-ville, y vont régulièrement et en attendent principalement une offre de loisir et bien sûr de la connectivité.

Les seniors (65 ans et plus)

Ils y sont très attachés voire préoccupés. Ils souhaitent avant tout des commerces et des services. Et même si ce ne sont pas des digitals natives, ils plébiscitent les applications de centre-ville (information, localisation, animation, etc).

Les habitants des villes moyennes (50 à 100 000 habitants)

Ils sont particulièrement préoccupés par le déclin du centre-ville et enjoignent les maires d’agir. Ils sont en attente d’animation et de commerces locaux.

Les habitants des grandes villes (+ 100 000 habitants)

Grands utilisateurs de leur centre-ville (78% s’y rendent au moins une fois par semaine), ils veulent y retrouver l’esprit centre-village.